Pour bien débuter ce mois de Juin, je serai sur le départ de la course  15Km Sarenza x Nike women Paris, le dimanche 07 juin 2015.

Sachant que je participe aux 10km de l’Equipe le weekend suivant, je n’avais pas prévu de participer au 15Km Sarenza x Nike women Paris. Mais surprise ! Suite à ma participation à un jeu concours facebook, Sarenza m’a offert un dossard pour faire partie de la ‪team Sarenza sur cette course 100% féminine.

Nouveauté de l’organisateur cette année, en plus des 10km Nike, l’ajout d’une boucle supplémentaire pour rallonger le parcours à 15km. Pour ma part, si j’y participais, j’étais intéressée uniquement par les 15km car je n’avais jamais couru une telle distance en compétition. De plus, j’adore tester les premières éditions de courses, comme par exemple sur le semi-marathon de Bordeaux en avril dernier.

Je retire mon dossard au Centre commercial Beaugrenelle Paris. Pour celles qui couraient les 15km, comme moi, nous pouvions retirer notre pack de course (dossard et tee-shirt) uniquement à partir du samedi, après toutes celles des 10km. Malheureusement, il n’y avait plus aucun débardeur ou tee-shirt taille S comme j’avais demandé lors de mon inscription. C’était la razia. Je dois avouer que c’est une petite déception car le joli débardeur aurait été parfait pour mes entrainements cet été. Néanmoins, j’ai eu la bonne surprise de découvrir mon débardeur‪ Sarenzarunparis taille S dans mon sac. Au top cette teamsarenza 🙂

nike sarenza 1

Levée à 5h30 pour prendre mon traditionnel petit-déjeuner d’avant-course, je me prépare et ne traîne pas car j’ai rdv à 8h30 devant la Cité de la mode avec la team Sarenza. Je les repère facilement grâce à notre débardeur rose flashy et les rejoins le temps d’un moment convivial et d’une photo de groupe de départ. Puis, je me dirige vers les SAS de départ aux pieds de la Cité de la mode. Euh mais quels SAS de départ ?? C’est un peu l’anarchie, rien n’est respecté par les filles. Le départ est brouillon. Je ressens vraiment la différence avec les courses officielles que j’ai pu courir.

Et c’est parti ! Le parcours est plutôt sympa dans le 5eme arrondissement de Paris avec 2 grosses montées vers la place d’Italie qui me font bien mal aux jambes. Au niveau du 5km, Sarenza a positionné une Cheering Zone pour nous encourager. Banderoles, confettis, pancartes d’encouragements par l’équipe Sarenza, de quoi me rebooster pour les 10 prochains km !

Il commence à faire chaud. J’arrive bientôt à la bifurcation pour les 15km. C’est dur mentalement quand celles des 15km, comme moi, repartent pour une boucle supplémentaire de 5km  en regardant celles des 10km continuer tout droit et franchir la ligne d’arrivée 500 mètres plus loin. Je rencontre un problème avec le GPS de ma montre Garmin. Je dois courir à la sensation, ce qui me déstabilise un peu car je ne peux plus contrôler mon chrono. Sur l’ensemble du parcours, excepté la Cheering Zone Sarenza, l’ambiance n’est pas au rdv et les ravitaillements ne sont pas assez nombreux.  A 13km mes jambes répondent bien mais commencent à fatiguer.

Je m’accroche, la ligne d’arrivée n’est plus qu’à quelques mètres. Je la franchis enfin! J’ai très chaud mais surtout extrêmement soif. Je suis surprise de ne pas voir de bénévoles/staff Nike remettre les médailles. Autour de moi, des filles s’agglutinent à côté de quelques personnes munies de paniers en osier et distribuant des petits pochons verts. Je ne comprends pas tout de suite que les médailles sont en réalité des colliers à l’intérieur des pochons verts. Je m’approche et réussis par miracle à en avoir un. Certaines en prennent plusieurs. Quel est l’intérêt de récupérer plusieurs médailles pour la même course et priver les autres qui ont également couru la course ?!…. Ce n’est pas très fairplay tout ça.

Je me dirige vers la zone de ravitaillement sur les quais de la cité de la mode car j’ai très soif mais presque plus rien à manger ni à boire après le passage de toutes celles des 10km. Je réussis tout de même à avoir une bouteille d’eau et une des dernières bananes restantes.

Objectif fixé 1h15 : chrono officiel de 1h13 !!
Je suis trop contente sachant que le GPS de ma montre ne fonctionnait plus à partir du 5km.

Par contre, compte tenu du prix excessif de la course (30 euros tout de même), d’un tee-shirt trop grand et de l’organisation moyenne et désorganisée, je ne courrai pas une nouvelle fois cette course.

Publicités