Pour continuer la saison running, direction ‪Bordeaux pour le 1er semi-marathon de la lune le samedi 18 avril 2015.

Quand nous avons su que Bordeaux lançait son 1er semi-marathon, et en plus by night, nous nous sommes précipités pour acheter un dossard lors des ouvertures d’inscription.
Bordeaux : ville que j’adorerais découvrir
De nuit : nouvelle expérience unique jamais vécue

Je suis en forme, bien remise de mon super Fitbit Semi de Paris le mois dernier.
Les courbatures se sont vites envolées. Mon corps commence à connaitre les distances et s’habitue aux 3/4 entraînements, soit environ 30km par semaine.

Je vous dis tout sur ma course du Semi-marathon de Bordeaux Métropole :

Après le boulot, vendredi soir, je rejoins mes potes de semi et nous prenons le train de 18h à Montparnasse direction Bordeaux. Arrivés sur place, pas évident de dire NON à une virée dans un bar pour déguster certains grands crus bordelais.. Et oui la course c’est demain soir, samedi à 21h.

Pour ma part, la veille d’une course voire l’avant-veille également, je ne bois pas d’alcool.Il faut savoir que la consommation d’alcool déshydrate et empêche la rétention d’eau et de minéraux dans le corps. Pas terrible une veille de course lorsque l’on a besoin d’un maximum d’eau et de minéraux pour être performant et éviter les crampes le jour J ! 🙂

J’aime le concept original pour une course d’être un samedi soir à 21h. Tu fais quoi samedi soir ? J’peux pas j’ai semi !

Le départ du marathon est à 19H30/20h et le semi vers 21H. Sur le parcours du semi-marathon de Bordeaux Métropole, l’itinéraire du marathon rejoignait celui du semi.

semi bdx
Côté météo, nous n’avons pas de chance. Il a plu toute la journée du samedi. Je n’étais vraiment pas motivée pour courir le soir sous une pluie battante.
Connectée à mon appli méteofrance toute la journée, j’essayais de me remotiver même si ce n’était pas gagné.

En plus de la pluie, il est aussi difficile de trouver ses repères avec une course qui débute à 21h. A quelle heure manger son déjeuner? Son repas d’avant-course? Que manger ? Quels ravitos prévoir ?
Je n’étais pas très à l’aise avec ça. Au final, j’ai mangé des pâtes, du fromage blanc avec des céréales et une banane 3h30 avant la course.

Je me mets en route pour les vestiaires au moins 1h30 avant la course.
Sur le trajet et sous une pluie battante, je croise les futurs marathoniens en train de courir et de lutter. Les pauvres… Déjà que le marathon est un effort surhumain alors sous une telle pluie… Il y a de quoi renoncer au bout de quelques km.

J’accède aux vestiaires, c’est la cohue, hyper désorganisé. Je ne comprend pas comment ça fonctionne. Je fais la queue presque 1heure sous la pluie, c’est la loose. Des énormes flaques boueuses se forment autours de nous. J’évite à tout prix de marcher dedans pour ne pas alourdir mes chaussures avant le départ.

Je me place dans le SAS collectif de départ. Aucun SAS de départ précis hors élites et préférentiels. Comme par miracle la pluie s’arrête au moment du départ de la course.

Je m’élance sur les quais des Chartrons, c’est magnifique Bordeaux by night. Le parcours nous fait traverser la Garonne, passer devant Midi Libre puis revenir sur les quais des Chartrons.

Les 15km se passent bien, je suis dans mon allure fixée. Puis au bout du 16km ça commence à monter et de grandes lignes droites sont à parcourir. Je fatigue, mes jambes ne répondent plus. Heureusement, j’ai eu l’idée de prendre mon camelback rempli d’eau sucrée. Les nombreuses gorgées avalées me reboostent un peu. Enfin le temps d’un ou deux km.

Je ne connais pas le parcours et pas très bien la ville. L’itinéraire sillonne plein de petites rues, un parc public pas très bien éclairé avec de grosses flaques d’eau boueuse. J’ai le malheur de me tremper une basket. J’ai le pied lourd, j’ai froid, je suis fatiguée. Vivement la fin…
Les petites rues, qui montent, n’en finissent plus. Le dernier km est interminable. Je n’en peux plus mais je tiens bon.

Une légère accélération sur les derniers mètres et hop libération !! c’est fini !!!

A ma montre 1h51. Je ne pensais faire refaire un si bon temps. J’étais si fatiguée.

Malheureusement, à cause des pluies torrentielles, le chrono officiel de la ligne d’arrivée ne marchait pas. Pas de résultats réels officiels. A la rigueur, pour moi ce n’est pas très grave c’est un semi. Par contre pour les MARATHONIENS ça doit horriblement frustrant de ne pas pouvoir connaitre son temps réel après des heures d’efforts.

Mission accomplie, 2eme semi réussi avec les copains !
Il est temps de profiter de cette si belle ville et de sa gastronomie !

calendrier Avril

Publicités