Retour son mon expérience « Jogging break » organisée par le magazine Jogging international pour tester les chaussures Mizuno Wave ultima 7 le jeudi 8 octobre 2015

J’ai toujours souhaité participer à des événements tests de produits en groupe ou en individuel. Chose voulue, chose obtenue ! 🙂

Le 8 octobre à 19h30, le magazine Jogging International m’a convié pour découvrir et tester la Wave Ultima 7 de Mizuno Running France lors d’une séance running rythmée par Holzerny Benoît, manager du Team Mizuno/Coach et sélectionné pour les championnats du monde de semi-marathon 2009 (1h04’30).

Comme vous aurez pu le constater, les marques via leurs réseaux sociaux, organisent régulièrement des jeux concours. A la clef : remporter un entrainement avec un super coach et tester de nouveaux produits, pas encore sur le marché ou venant tout juste de sortir.

L’intérêt pour les deux parties ?

  • Pour la marque : avoir l’avis et la réaction en direct de différents profils de consommateurs cibles.
  • Pour moi : un entrainement gratuit en groupe avec un coach, la rencontre de passionnés comme moi, un test de chaussures qui m’intéressent et à la fin de l’entrainement un petit apéro/goûter très convivial .


Déroulé du Jogging break 

A 19H30, je me rends sur le lieu de rdv au magasin Planète Jogging sur l’avenue de la Grande armée. Pourtant pile à l’heure, j’ai l’impression d’être l’une des dernières arrivées. Je me dirige vers les vestiaires situés au fond du magasin pour me mettre en tenue de sport. J’en profite pour saluer la souriante Annie, l’organisatrice des jeux-concours chez Jogging International, et récupérer les baskets à tester lors de la séance. Mais ça commence mal. J’ai demandé une pointure taille 40 et malheureusement Annie a en stock uniquement du 39. Dans le doute, j’essaie le 39 mais c’est trop petit. Mon gros orteil touche le bout de ma chaussure. Je ne peux courir une heure avec des chaussures neuves et trop petites, le risque de blessure est trop important. Je suis déçue car j’avais bien précisé ma taille.
Nous sommes deux participantes taille 40 dans le même cas. Après vérification d’Annie auprès du représentant Mizuno sur place, nous réussissons à avoir deux paires de 40 qui sortent de je ne sais où. L’essentiel est d’avoir la bonne taille !

Pour ma part, en chaussures de ville je chausse du 38 et en baskets de course du 40. C’est fou !  Il m’arrive de regarder mes pieds et de me dire que j’ai des palmes lol.

Tout le groupe est prêt, c’est parti direction l’hippodrome de Longchamp en passant par le bois de Boulogne. La distance se fait bien, environ 20 minutes. Une fois arrivés sur place, le coach nous explique le déroulé du programme, à savoir plusieurs séries de fractionnés à allure plus ou moins rapide, sur une durée plus ou moins longue.
Pour moi qui ne fait presque jamais de fractionné, je suis contente de pouvoir vraiment me tester sur ce type d’entrainement.

Le groupe est motivé, certains sont plus résistants que d’autres. Pour ma part, je m’accroche et donne tout ce que je peux. Je ne veux pas marcher. Au bout d’une bonne demi-heure de fractionné, nous reprenons tranquillement le trajet en sens inverse direction Planète Jogging. Il commence à faire frisquet. Sur le chemin, nous croisons de nombreuses supportrices de la gente masculine 😉

Une fois arrivé au magasin, un beau buffet bien garni sucré/salé nous attendait. Top ! Une chouette récompense après un tel effort intense dans le froid. C’est l’occasion pour moi d’échanger avec d’autres participants mais surtout de récolter de précieux conseils auprès de Benoit Holzerny pour ma future préparation du marathon de Paris 2016.

Je vous avoue, je pensais que les chaussures étaient offertes à la fin de la séance d’essai. Cette pensée me motivait doublement pour participer à ce type d’événements 😉 Mais nooonnn raté ! Je pouvais uniquement bénéficier d’un bon de réduction d’achat dans le magasin. En revanche, un chanceux tiré au sort parmi le groupe remportait la paire de chaussures testées à l’entrainement.

Mon avis sur le produit :

C’était la première fois que je testais la marque Mizuno et je n’ai pas aimé la sensation que j’ai ressentie en courant avec. Je trouve qu’elles manquent d’amorti quand le pied entre en contact avec le sol. Je les trouve trop dures au niveau du ressenti de la foulée. Pourtant elles font la joie de nombreux coureurs qui ne jurent que par cette marque performante, qui est d’ailleurs  l’une des meilleures sur le marché du running. Comme quoi, il en faut pour tous les goûts 😉

Les caractéristiques de la WAVE ULTIMA 7 :
Pour coureur universel tous poids à la recherche d’amorti et de confort pour un entrainement régulier sur longue distance. La Wave Ultima 7 possède une nouvelle semelle intermédiaire U4icX pour un amorti dynamique et durable. 2mm d’EVA (strobel).

Chaque runner a sa propre foulée. Qui dit foulée différente, dit ressenti différent avec une paire de baskets identique. Avant tout achat, il est important de tester les chaussures, en courant avec sur quelques mètres pour être certain des sensations.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment avec le team test Jogging break, à refaire très vite 😉

 

jogging break.jpg V2

Publicités