Dimanche, j’étais sur le départ de la course royale du château de Versailles. Et oui, si vous ne le saviez pas, il est possible de courir en compétition dans les jardins du château ! 👑😍

Pour la première fois, je fais partie de la team TomTom sur une course. Comme certains d’entre vous ont pu le lire, il y a 15 jours, j’ai eu l’occasion de participer à un entrainement team TomTom avec un coach pour me préparer physiquement pour l’objectif d’aujourd’hui. Moment convivial pour rencontrer la team. Pour (re)lire mon compte-rendu de l’entrainement c’est ici.

Revenons à la course ! 😉

Dimanche matin, je lève à 6H pour avaler mon petit-déjeuner. Je suis assez sereine car mon objectif de course est réalisable sans grande souffrance : moins de 1h15 soit entre 4’50 et 5′ par km. Je suis contente car ma copine Violaine des Runchic va m’accompagner tout au long. C’est un honneur et un challenge pour moi car Violaine, alias la fusée, court le marathon en 3h30 et RP au 10km de 40minutes…🚀😊
Je me prépare comme j’ai l’habitude et me mets en route à 7h. J’ai quand même 1h de scooter pour aller jusqu’au bout du monde… Versailles ! Je commence à connaître le chemin par coeur 😊🐸

Une fois mon scooter garé boulevard de la Reine, je me dirige vers le village de la course. Il faut compter 10/15 minutes de marche pour l’atteindre. Comme je suis en retard, j’accélère le pas mais en faisant attention à ne pas fatiguer mes jambes pour rien. Une fois au village, je me dirige vers la tente de la team TomTom. Une bonne partie des coureurs TomTom sont déjà arrivés. Un petit-déjeuner copieux (café, thé, viennoiseries, jus d’orange) est proposé pour ceux qui le souhaitent. Pour ma part, je ne prends jamais rien avant une course si ce n’est de l’eau. Partez du principe qu’avec un bon petit-déjeuner 3h avant, vous avez les apports énergétiques nécessaires et suffisants pour courir. Manger en dernière minute risque de perturber votre système digestif. Donc attention à la tentation du pain au chocolat ou autre ! 😉

Je me change, récupère mon bracelet d’accès VIP (waow la classe), salue les quelques personnes que je reconnais de l’entrainement puis retrouve Violaine devant la tente TomTom. J’ai du mal à me réveiller, après tout on est quand même dimanche matin, jour la grasse matinée 😉 hihihi Nous retrouvons d’autres Runchic pour un bisou et une pause photo. Nous avons l’honneur de poser avec l’organisateur de la course ! Double motivation pour réussir ma course 😊

Puis nous nous dirigeons vers le départ, enfin vers le gros challenge qui s’annonce pour moi car Voilaine va me booster 😊💦 Le départ de la course est très mal indiqué. Aucune signalétique. Je devine au loin des coureurs qui sont « parqués ». Du coup, je me dirige vers eux. Aucune délimitation de temps dans les SAS non plus, donc nous avançons et nous nous plaçons vers l’arche de départ. Dans la zone de départ, j’ai retrouvé mon ami Fabien. C’est cool les départs de course avec ses copains et copines. J’ai eu aussi la bonne surprise de croiser certains d’entre vous qui me suivent sur les réseaux sociaux. Ca m’a fait plaisir que vous m’abordiez le temps d’un coucou.

Après l’échec et la déception de la course des 10km de Vincennes dimanche dernier, compte-rendu ici, je me suis reposée et ai fait une seule sortie running dans la semaine. Mon corps me réclamait du repos, je lui en ai donné 😉 hihihi Pour cette course, je ne sais pas à quoi m’attendre physiquement. Ce sera la surprise du jour !

A 1minute du départ, quelques goutes de pluie commencent à tomber . Ohh noooooonnnn pas çaaaaaaaa ! Ouf elles sont très légères et s’arrêtent rapidement.

 Et c’est parti !

Déroulé de la course

Avec Violaine nous prenons un départ rapide à 4’20 / 4’30 du km. Et oh Violaine on a dit 4’50 du km hihihi. Nous devons doubler énormément de coureurs qui se sont mis dans le SAS le plus rapide, enfin tout devant. Pas cool les tortues de se mettre tout devant… Pensez aux autres ! Nous doublons pendant au moins 3km. C’est épuisant et vraiment pas agréable. Je ne pensais pas que ce serait aussi long avant de ne plus être gênée par les autres coureurs. Au bout du 3/4km, l’espace entre Violaine et moi se creuse. Je ne peux pas accélérer autant qu’elle autrement je ne pourrai jamais finir ma course dans de bonnes conditions. Rappelez vous mon conseil : ne pas partir trop vite ! Et oui, voilà je suis à la limite…

J’opte pour mon allure « naturelle » et ralentis légèrement. Je me cale sur mon allure 4’45, à vrai dire je ne regarde pas mon allure mais le chrono total qui tourne et les km. Cette fois, je n’ai pas oublié de déclencher mon chrono, comme sur le marathon de Paris 😊hihihi  Comme repère d’allure, je sais que pour être dans les clous, je dois être entre 47minutes et 48minutes au 10km.

Je tiens le rythme jusqu’au premier ravito où je m’arrête mais stupeur ! Les tables sont vides en eau. Les gobelets ne sont pas remplis et les bénévoles sont dépassés. Je trouve un verre à moitié vide (pas le temps de réfléchir à qui a bu dedans…) que je m’empresse d’avaler pour repartir. Zut j’ai perdu trop de temps à ce ravito ! C’est pas grave, je continue.

J’attaque un premier passage dans l’herbe boueuse. Un vrai marécage. Je manque de tomber et mes pieds s’embourbent dans la boue. J’en ai plein les chaussures, je peste, c’est l’HORREUR. Moi qui m’attendait à uniquement des sentiers et des pavés dans le parc… Je continue, pas d’énergie à depenser dans les raleries.

Encore quelques km qui m’attendent… Entre le 5 et le 10km, je reste régulière mais deux nouveaux passages dans la boue vont me faire bien mal aux jambes. C’est très dur de relancer mes jambes quand j’ai un kg de boue sous chaque semelle hahaha

Allez arrête de raler Emma et avance !

Certains sont tellements à l’aise à courir dans la boue en total équilibre. J’aimerais bien les imiter mais non… Je continue, j’y crois ! Ouf, à nouveau une portion de chemin. Je me sens relativement bien. Je dis bien « relativement » car si la ligne d’arrivée était à 50mètres, ça ne me dérangerait pas du tout ! 😜 Mon corps ressent l’allure rapide mais a l’air de tenir sans souffrance, contrairement au 10Km de Vincennes. Au 10km, je tiens mon RP : 47’20 ! Youhou Petite victoire même si je suis loin des 45minutes mais bon ce n’est l’objectif du jour…

Il commence à faire chaud car quelques rayons de soleil apparaissent. Au 11km, je prends un sucre car j’ai besoin d’un coup de fouet. Quelques minutes après, les effets positifs se font ressentir, ce qui permet de conserver mon allure rapide. Mon corps m’impressionne… Il répond de nouveau présent.. Me voilà un peu rassurée. Je regarde ma montre de temps en temps mais je n’ai aucune idée de mon allure réelle. Je cours un peu aux sensations. Ce sera la surprise finale !

J’attaque les 3 derniers km, dont un dernier encore dans la boue. Celui-ci me semble INTERMINABLE. Je fais 2 dérapages contrôlés inextrémis… Honnêtement, j’en avais MARRE d’avoir les pieds qui s’enfoncent, des blocs de boues sous les baskets et une foulée hyper lourde. Vivement l’arrivée.. Allez encore 2km !

La fin se fait sur un chemin en faux plat montant qui redescend légèrement sur le dernier km. Quand je franchis le panneau 14km, j’essaie d’accélérer. Allez plus qu’UN seul km. Facile ! Oui enfin cocotte ça fait 14km allure fusée 🚀que tu déroules donc pas si facile que ça 😜

Je m’accroche comme je peux et j’aperçois au loin une arche, comme si c’était une arche d’arrivée. Sur une précédente course, je garde un TRES mauvais souvenir d’avoir accéléré pour franchir une arche qui en fait n’était pas l’arrivée… mais qui était située à 1km en amont de la fameuse zone d’arrivée. Je vous laisse imaginer mon coup au moral et aux jambes surtout… Maintenant j’ai toujours peur de tout donner et que ce ne soit pas la bonne arche d’arrivée…

13467406_10154184542101718_1237569071_o

Au loin, je vois que les gens marchent après l’arche donc je réalise que c’est vraiment l’arrivée. Je fonce comme je peux dans les derniers mètres et franchi enfin l’arrivée. J’ai le réflexe de stopper ma montre et de regarder l’écran géant au même moment. En effet, un écran était situé au pied de la zone d’arrivée indiquant le chrono réel de chaque coureur franchissant la ligne.

A ma montre et sur l’écran géant, je découvre enfin mon temps. Objectif fixé moins d’ 1h15 voir 1h13 précédent RP.

➡ Chrono réalisé : 1h11 !!!!! waowwwwww je n’en reviens pas !!!!!!!
DOUBLE RP au 10Km et au 15Km  😍😍😍

Moi qui n’avait pas de jambes et de jus la semaine dernière, je réalise un si bon RP aujourd’hui. Merci le repos ! 💪👏👍

Physiquement, je suis très essoufflée et m’accoude contre la rambarde en fer car j’ai besoin de reprendre mes esprits et faire redescendre mon rythme cardiaque. Il fait chaud, le soleil s’est levé. Moi qui suis un peu « sonnée » la chaleur ne m’aide pas trop. J’ai besoin de boire et de manger. J’avance en direction de la tente TomTom. Les bénévoles me remette une jolie médaille ainsi qu’un sac de ravitaillement contenant une bouteille d’eau, une canette de coca, une barre de céréale et un jus d’orange.

Pour ma part, je bois uniquement l’eau car je me réserve pour le ravitaillement de la tente TomTom. Et oui, pour l’occasion, mon sponsor avait prévu des crèpes et des glaces miam miam. Une fois arrivée à la tente, je me sers un bon café chaud et j’engloutis deux crêpes au Nutella avec plaisir ! J’ai fait l’impasse sur les glaces car après les courses j’ai l’estomac fragile, qui craint le froid…Dommage !
J’en profite pour débriefer de la course avec la team. J’aime bien ces moments d’après course et de partage avec les autres runners. J’ai revu certains qui étaient présents à l’entrainement. C’est chouette de se raconter nos courses, nos sensations et de rencontrer les membres de TomTom et de l’agence EPIC qui ont organisé cet event pour nous.

Pour l’occasion, j’ai pu tester la nouvelle montre TomTom runner. Trop court pour me prononcer sur un avis. Le design est sympa. Il faudrait que je la teste plus longuement pour mieux vous en parler.

Pour conclure, le parcours est très beau. J’ai adoré courir dans les jardins au milieu de la nature. Par contre, je ne m’attendais pas à autant de passages dans l’herbe, et donc dans la boue à cause de la pluie. Cette course a une partie cross. D’autre part, le manque de signalétique de SAS de départ était gênant.

Malgré tout ça, je suis ravie de cette expérience, en plus avec un super RP de 1h11 😍💓

Et vous, avez-vous participé à une course dimanche ?

IMG_4647

Publicités