Qu’est-ce la cryothérapie ? A quel moment dois-je faire une séance ? Pourquoi en faire ? Comment ça se passe ? si vous avez ces questions en tête, vous êtes tombés sur le bon article ! 🙂

En février dernier, j’ai découvert la cryothérapie grâce à un ami marathonien qui en faisant souvent. Je ne savais pas vraiment ce que c’était à quoi cela servait. Pour être honnête, avant qu’il m’en parle, je n’avais jamais entendu le terme ni lu un article à ce sujet.

Pour moi, mon ami faisait une séance de cryothérapie uniquement après une course de moyenne/ longues distances (semi-marathon) où il avait cherché une performance. En mars, lorsque j’ai commencé à avoir des douleurs au tendon d’Achille durant ma préparation de mon premier marathon (pour relire le compte-rendu c’est ici), soit à 3 semaines d’échance je ne savais plus quoi faire. J’étais desespérée. Première fois que j’ai une douleur au tendon d’Achille, premier marathon, première prépa intense, premiers problèmes de santé liés à la course à pied.

J’ai eu l’idée de me documenter sur la cryothérapie. Quelle bonne idée me prit ce jour là ! 😉 J’ai découvert que non seulement la cryothérapie était utile non pas uniquement après les gros efforts mais qu’aussi elle était LA solution de guérison efficace et rapide de toutes les inflammations de tendinites.

Miracle, j’ai trouvé la solution de guérison pour mes tendons !

img_8193

Qu’est-ce que la cryothérapie ?

La cryothérapie est une nouvelle technologie de traitement par des températures extrêmes comprises entre –120°C et –140°C pour une période de temps variant de 1 à 3 minutes. La durée varie en fonction des patalogies. Pour ma part, après des séances de récupération post-courses et traitement tendinites, j’ai toujours fait 3minutes. Croyez moi c’est TRES long, surtout quand on croit le froid comme moi 😉

Le traitement par le froid extrême va permettre de stimuler le corps et l’esprit pour diminuer voir supprimer les douleurs corporelles. Une séance de cryo permet d’éliminer la sensation de fatigue, les courbatures ou du moins les aténuer (grâce à l’assouplissement des muscles tendus dûs à un effort intensif).

Comment ça se fait ? Grâce à l’augmentation d’hormones anti-inflammatoires et cicatrisantes dans le corps grâce au choc thermique sur le corps entier. En effet, l’objectif est de stimuler le corps pour déclencher des réflexes de lutte contre le froid extrême.

Je peux vous garantir que les sensations sont impressionnantes la première fois ! Mon préféré est la sensation de bien-être et de petits picotements sur la peau à la sortie de la cabine juste avant de revêtir mon peignoir.

Dans quels cas la cryothérapie est-elle recommandée ?

La Cryothérapie du corps entier est recommandée pour des traitements thérapeutiques, de bien-être ou dans le cadre sportif.

Cadre thérapeutique :

  • Rhumatismes inflammatoires.
  • Spondylarthrite ankylosante, polyarthrite rhumatoïde, arthrose.
  • Psoriasis et Lichen plan.
  • Fibromyalgie.
  • Spasticité musculaire.
  • Neurodermites.
  • Tendomyopathie.
  • Traitement anti douleur.
  • Dépression.
  • Migraine.
  • Fatigue chronique.
  • Sclérose en plaques (réduit la spasticité et entretient la souplesse musculo-articulaire).

Cadre de bien être :

  • Raffermissement de la peau.
  • Contrôle du poids.
  • Détente.
  • Stress.
  • Trouble du sommeil.

Cadre sportive :

  • Préparation du sportif à la compétition et à la récupération après l’effort.
  • Récupération.
  • Amélioration des performances.
  • Augmentation de la charge de travail et de la fréquence de travail.
  • Atteintes articulaires, vasculaires, musculaires et tendineuses.
  • Répétition des efforts.
  • Amélioration de la rééducation du sportif blessé, en phase de renforcement .
  • Contusion musculaire.
  • Accélération cicatrisation


ATTENTION : 
la cryothérapie est contre-indiquée si vous êtes sujet aux patalogies ci-dessous

  • Tension artérielle élevée, non soignée, de valeurs supérieures à160/100 mmHg
  • Infarctus, insuffisance coronarienne, dispositif sous-cutané, Pace-Maker
  • Troubles du rythme, insuffisance cardiaque.
  • Artériopathie, micro-angiopathie
  • Thrombose veineuse profonde / phlébite
  • Polyneuropathies et troubles de la sensibilité
  • Maladies rénales et de la vessie
  • Affection intercurrente non stabilisée
  • Infarctus du myocarde de moins de 6 mois AVC embolie pulmonaire
  • Affection respiratoire (asthme, broncho-pneumopathie)
  • Insuffisance circulatoire (syndrome de Raynaud)
  • Angine de poitrine
  • Colique néphrétique, colique hépatique
  • Hyper uricémie (crise de goutte)
  • Infection aiguë
  • Grossesse connue

 

Comment se déroule une séance de cryothérapie ?

Vous vous changez dans une cabine individuelle. La tenue de rigueur : être en sous-vêtement avec un peignoir,  des gants épais, des chaussettes de sport et des uggs/ crocs en fonction du centre de cryothérapie.

Vous entrez dans une cabine en forme de tube où seulement votre tête dépassera du cylindre. Pendant 3 minutes vous recevrez des vapeurs d’air glacées sur tout le corps. En fonction des machines, vous pourrez également être aménés à faire des tours sur vous même pour que l’intégralité de votre corps recoivent les jets de vapeurs froides.

Si vous devez tourner sur vous même, attention à ne pas tourner trop vite pour éviter d’avoir la tête qui tourne. Pour optimiser l’afflut de froid sur le corps, vous pourrez ajouter une « collerette » autour de votre tête pour bien garder le froid dans la machine. Personnellement, j’ai paniqué au bout de 30 secondes avec la collerette. Je m’étouffais et ai dû la retirer en urgence.

Bien veiller à bien respirer et qu’une personne du centre reste à vos côtés pour vous parler et vous faire parler. Ma technique : parler le plus possible pour tenter d’oublier la douleur du froid.

Cette douleur ne fait pas mal, c’est le froid intense qui est très difficile à supporter en fonction des organismes et du degré de tolérance au froid.

cryo paris

Conseils d’après séance de cryothérapie 

Voici quelques conseils pour réussir au mieux sa séance de cryothérapie.

  • les filles, ne mettez pas de bijou car vous devrez les enlever en entrant dans la cabine
  • prévoyez une veste ou un pull supplémentaire dans votre sac car après chaque séance de cryo, vous risquez (comme moi!!) d’avoir très froid et de ne pas arriver à vous réchauffer pendant quelques heures. L’idéal serait de prendre une douche bien chaude après la séance
  • buvez une boisson chaude thé/ café pour vous hydrater et vous réchauffer suite à la séance
  • vous serez en sous-vêtements, chaussettes et chaussures (prêtées par le centre de cryo) donc prévoyez de quoi être en sous-vêtements 😉 les filles je vous conseille de mettre plutôt une culotte pour éviter de vous gêler les fesses hihihi
  • prévoyez de la marge pour votre créneau de rdv avec un petit moment post séance pour vous poser, le temps de vous rhabiller tranquillement, de boire une boisson chaude et de vous réchauffer un peu avant de repartir.


Combien de séances de cryothéparie dois-je faire ?

Tout dépend de vos douleurs et du but recherché. Après une course de performance, une séance sera suffisante pour l’effet antalgique (réduire et éliminer les douleurs soit les coubatures et accélérer la réparation des microdéchirures musculaires).

Ce qui peut être recommandé en cas de fatigue d’avant-course, c’est de faire une séance avant et après la course.  C’est ce que j’avais fait avant mon premier marathon. La cryo d’avant permet d’éliminer la fatigue, le stress et détendre au mieux les muscles pour être au top le jour J.

Concernant mon traitement pour le tendon d’Achille, j’ai eu besoin de 3 séances pour optimiser la guérison, renforcer le tendon et supprimer l’inflammation. Pour évaluer le nombre de séances, le professionnel du centre vous guidera en fonction l’évolution de votre douleur et de vos sensations post séance de cryo.

Pour info, vous aurez toujours un gros de coup fatigue quelques minutes ou quelques heures suivants une séance de cryo. En effet, le corps réagit tellement au froid qu’il est fatigué.


Où puis-je trouver un centre de cryothérapie  sur Paris et en Ile de France ?

Résidant à Paris, j’ai eu l’occasion de tester deux centres de cryothérapie. L’un où je vais souvent (Cryotep), l’autre que j’ai testé récemment (Pole Cryo)

Cryotep :

http://www.cryotep.com/

L’avantage est qu’Antoine (le gérant, chiropracteur et sportif), vous remet en place et/ ou vous masse quelques minutes après votre séance de cryothérapie en fonction des bobos/ douleurs dont vous souffrez. Une seule machine est disponible dans le centre.

J’ai commencé à aller chez Cryotep depuis mon tendon d’Achille. Grâce aux séances chez lui, mes douleurs sont parties. C’est un centre propre, simple et efficace où je croise souvent les mêmes sportifs les jours suivants les courses 😉

Tarifs :
40 euros la séance individuelle
30 euros la séance collective

Pole Cryo :

http://pøle.com/

Nouveau centre qui a ouvert il y a quelques mois. Déco très sympa et un peu « bob », dans les tons norvégiens/ islandais ? Les machines sont modernes et les programmes de soin sont activés par une esthéticienne à l’aide d’un ipad.
Le centre est équipé de 2 machines de cryo

Tarifs :
50 euros la séance individuelle
90 euros la séance en duo

Pour la province, je vous invite à regarder sur internet car de plus en plus de centres de cryothérapie s’ouvre en ce moment.

Alors tenté ?

N’hésitez pas à m’écrire un commentaire avec votre retour après votre première séance ! 🙂

IMG_9319.JPG

Publicités