Ca y est, c’est le jour J, le jour de votre première course ou d’une course importante pour vous. Pour moi, peu importe la distance, elles sont toutes importantes. 😉
Bon j’avoue mon premier marathon à Paris en avril dernier est LA course de ma vie de runneuse 😉 Pour (re)lire mon bilan c’est ici. Elle comptait un plus que les autres hihihi.

La veille ou l’avant veille, vous êtes allé chercher votre dossard et votre sac rempli de goodies offert par l’organisateur. En général, je reçois ce type de cadeaux principalement sur les grandes courses de running. Personnellement, si j’avais le choix, je préférerais un prix du dossard moins cher et pas de goodies offerts. 😉

Après une bonne nuit de sommeil qui peut parfois être courte à cause du stress, il est temps de se lever et se préparer pour l’épreuve qui vous attend dans quelques heures! La matinée d’avant-course est un moment crucial pour la réussite de votre objectif. Pour moi, elle commence dès votre lever et ce jusqu’au franchissement de la ligne de départ de la course.

Pour vous aider à gérer au mieux votre matinée d’avant-course, voici quelques conseils que j’applique systématiquement :

Quand se lever et prendre mon petit-dejeuner avant une course ?

C’est toujours la question angoissante : à quelle heure me lever le matin de la course ? Pour chaque course, je me lève 3h30 avant l’heure de départ de la course. Il faut savoir que le dernier repas d’avant-course doit être pris 3heures maximum avant la course pour une digestion optimum. Pour me destresser, j’aime prendre mon temps pour mon petit-dejeuner en regardant les informations pour penser à autre chose.
Par exemple, si le départ de la course est à 9h, je me léverai à 5h30 pour prendre mon petit-dejeuner. Par la suite, soit je me recouche pendant une heure soit je suis bien réveillée et je commence doucement à me préparer. Tout dépend de mon humeur et de ma fatigue. Mais en général le stress ne me permet pas de me rendormir.

En général, mon petit-dejeuner se compose de :
– 1 café
– des tartines de pain complet ou poilane avec du beurre et du miel
– un bol de fromage blanc 3% MG avec des céréales muesli (uniquement sur courses semi et marathon)
– 1 banane
– de l’eau


Comment se préparer ?

La veille j’étudie toujours la méteo aux horaires de la course, entre 9h et 12h. Je prépare plusieurs combinaisons de tenues possibles (plus ou moins chaudes). 1h avant de partir, je vérifie la température extérieure et décide de ce que je souhaite mettre.

Pour ne pas vous stresser le matin, voici ma TO DO LIST  que je vous recommande :

– prévoyez des combinaisons de tenues plus ou moins chaudes
– accrocher votre dossard avec des épingles avant de partir
– préparer votre montre et vérifier la veille qu’elle est bien chargée tout comme téléphone si vous courrez avec
– préparer votre sac la veille pour n’avoir qu’à rajouter le matin les affaires de dernière minute
– un haut de rechange pour après la course
– des tickets de métro et de la monnaie au cas où
– des mouchoirs pour les pauses pipi
– vérifier l’horaire de votre SAS de départ
– repérer l’itinéraire pour se rendre sur le lieu de départ de la course, les vestiaires et SAS de départ et d’arrivée

Comment se passe l’arrivée sur place ?

Vous voilà sorti du métro, direction la zone de départ. En général,  je suis toujours la foule car tout le monde va dans la même direction. 😊Une fois arrivée sur la zone, direction le vestiaire. Je vous conseille d’arriver 1h avant le départ pour être tranquille. Prévoir de la marge car il y a souvent la queue au vestiaire pour déposer les affaires et une file interminable pour accéder aux toilettes avant le départ. Les mouchoirs de secours seront utiles à ce moment là hihihi.

Comment se passe le départ de la course ?

Une fois les comidités faites, direction le SAS de départ. Si vous avez un doute sur le SAS choisi, il est généralement inscrit sur votre dossard. Les différents SAS de départ seront signalés par des drapeaux de couleurs différentes sur lesquels seront inscrits les temps.

Des bénévoles vérifieront que vos dossards correspondent bien au SAS. Pour information, vous pouvez aller dans un SAS supérieur à votre SAS choisi mais pas inférieur. Par exemple, si au 10km pour aviez choisi le SAS 40minutes, vous pourrez aller dans les SAS supérieur à 40minutes mais pas inférieurs.
Une fois entré dans le SAS de départ, vous patienterez jusqu’au départ et vous ne pourrez plus sortir. En fonction des courses, des échauffements collectifs sont assurés par des coachs pour vous mettre en forme et vous réchauffez. J’aime bien ces moments là que je trouve conviviales.  Vous avancerez petit à petit vers la ligne de départ car les départs sont faits par vague de coureurs. Dans un SAS de départ, il y aura plusieurs vagues de départ de coureurs afin que tout le monde ne parte pas en même temps. Si vous souhaitez courir avec un meneur d’allure, je vous conseille de vous faufiler et de vous mettre à côté ou alors au près de lui pour ne pas le perdre de vue dès que vous franchirez la ligne.

IMG_4131

Comment se passe le déroulé de la course ?

Et hop c’est parti ! Vous avez franchi la ligne de départ aux côtés des nombreux coureurs de votre SAS. Les premiers km sont toujours compliqués car vous risquez de doubler pour maintenir votre allure fixée. Attention aux croches-pates et à ne pas tomber. C’est très vite arrivé. En fonction de la distance, vous aurez des ravitaillements en eau et nourriture.

Où sont situés les stands de ravitaillements sur la course ?
– Sur une course de 10km, vous aurez un stand de ravitos au 5km et à l’arrivée
– Sur un semi, vous aurez un stand de ravitos au 5km, 11km et à l’arrivée
– Sur un marathon, tous les 5km et à l’arrivée

Quelle nourriture et boissons sur ravitos course et arrivée ?

– La nourriture : fruits secs (raisins secs/abricots), quartiers d’orange, bananes et sucres en morceau
– Les boissons : essentiellement de l’eau en bouteille ou dans des gobelets en plastique, des boissons énergisantes (sur les semi ou marathons), du coca (rarement)


Comment se passe l’arrivée de la course ?

Peu avant, vous passerez devant des photographes qui vous immortaliserons à quelques mètres de l’arrivée. Puisez les dernières forces qu’il faut pour faire un sourire. 😊Quand vous appercevrez au loin une grande arche, c’est bon signe !!! C’est LA ligne d’arrivée. Vous verrez le sentiment de bonheur que l’on ressent lorsqu’on la franchit…. Attention, une fois que vous l’avez franchie, ne vous arrêtez pas et continuez à marcher. Pensez aux autres coureurs qui arrivent juste après vous. Les zones sont relativement étroites et donc elles saturent vite avec le flot de coureurs qui arrivent d’un coup.
Quelques mètres pus loin, vous récupérerez un poncho en plastique à revêtir pour ne pas attraper froid, puis la médaille tant méritée et enfin les stands de ravitaillement pour vous restaurer. Sachez qu’une fois sortie de la zone de ravitaillement, vous ne pourrez plus y retourner. Prenez votre temps, personne ne vous chassera 😊
Pour la suite, vous connaissez 😉 Retour au vestiaire, se changer avec son vêtement de rechange si besoin et direction les transports. Possibilité aussi de se faire masser gratuitement par des kines/osteo apprentis dans des tentes indiquées. Personnellement, je n’y vais jamais car il y a toujours une grande file d’attente.

Avec ces conseils vous serez au TOP le jour J ! 😊

Et vous, quelle course préparez-vous ?

IMG_4153

Publicités