Il y a 15 jours, j’étais invitée au lancement de la deuxième session de la tournée des Aperun organisée par Salomon.

L’an dernier j’avais participé pour la première fois à ce nouveau concept qui mélange Apero et Run. Un combo qui me vend du rêve 😉

Le principe de l’Apérun : Salomon organise une grande tournée sportive et festive dans 15 villes de France pour faire découvrir l’esprit Salomon Running, tester des baskets de la marque sur un run de 7/8km et finir la soirée dans un bar pour apero dinatoire convivial.


Déroulé de l’Aperun 

Le rendez-vous est donné à 18h30 dans un pub du 1er arrondissement de Paris. Une fois mes affaires déposées, l’organisation me remet un tee-shirt violet « Aperun » et me propose de choisir entre deux paires de baskets Salomon « la Sonic pro 2 », très légère et dynamique, ou la « Sonic pro » plus confortable avec plus d’amorti. Etant donné que ma paire de baskets Brooks actuelle a pas mal d’amorti et de moelleux, je souhaite m’orienter vers plus de dynamisme, de souplesse et de légèreté pour cette nouvelle partie de ma saison running. Par conséquent, j’opte pour la « Sonic pro 2 ». ET j’ai bien fait car le petit détail (fashion pour les filles 😉 ), c’est qu’elle est assortie au tee-shirt. Hihihi

J’étais conviée du côté « presse » avec d’autres influenceurs, du coup nous avons eu une présentation du concept de l’événement, des baskets, de la marque et de ses ambitions, assurée par le staff de Salomon Running, le tout avec un petit buffet apero qui va bien avec. Bon je vous avoue que je n’y ai pas touché, je n’avais pas encore faim et me réservais pour le rosé/bière post run 😉

17917598_1216723761759306_7194113579881780034_o

J’étais intéressée par l’histoire et l’évolution de la marque car en tant que coureuse sur route essentiellement, je ne me suis jamais vraiment penchée ni intéressée aux marques avant tout de trail. L’autre partie des inscrits arrivent et se preparent pendant que nous terminons la présentation.

Pour info, les Aperuns sont accessibles uniquement sur invitation en s’inscrivant sur le site directement : www.aperun.salomon.com

Capture d’écran 2017-04-25 à 20.17.35.png

Tout le monde est prêt. Nous sommes prêts à partir pour un run. Un brief de sécurité et du déroulé de la soirée nous est donné. Le run s’annonce sympa sur les quais de Seine, le Louvres et les Berges.

Je suis un peu stressée car c’est le premier run post marathon, et seulement 4 jours après… Je me demande comment mes jambes vont réagir…

LE RUN D’ABORD

Et hop c’est parti, le groupe (environ 60 personnes) ou plutôt le troupeau violet s’élance dans les rues du 1er arrondissement en direction du Louvre. C’est marrant de voir tous ces petits points violets déambuler sur les trottoirs. Une bonne humeur se dégage. Pour ma part, j’ai vraiment les jambes qui tirent. Je sens que je vais avoir du mal à suivre…

J’y vais molo car je ne me sens pas au mieux de ma forme. J’adopte une allure de 6min/km mais j’ai l’impression que je suis au sprint… Je suis dans les derniers du groupe, j’ai du mal à suivre le groupe car ça part vite.

Tant pis si je ne suis pas le groupe, au pire je rentrerai directement au pub pour les attendre. Mon but est de récupérer et de faire attention à mes jambes. Déjà que je trouve ce run un peu prématuré, je ne veux pas repousser mes limites inutilement. J’ai déjà suffisamment demandé à mes jambes pendant 3h41 donc je dois prendre soin d’elles et les ménager du mieux que je puisse.

 

Je suis rejointe par un des membres du staff Salomon. On se met à discuter (étonnant de ma part hihihi). Et de quoi parle-t-on à votre avis ? De sujets super originaux : course à pied, marathon et Trail. Le trio gagnant !

Ca tombe bien que l’on aborde le sujet car en tant que Baby Traileuse, j’ai quelques questions.

Pause PPG sur les Berges. Je m’auto-exempte car mes cuisses sont trop fragiles. Pour une fois, je regarde les autres s’exercer et prends quelques photos pendant ce temps.

Petit moment d’émotion car nous sommes arrêtés au niveau du tracé du 25km du marathon de Paris. Je me souviens de mon état d’esprit et physique à ce niveau-là du parcours. Début de la chaleur mais tellement contente de passer le palier du semi sans exploser… Vous pourrez (re)lire mon compte-rendu du marathon de Paris ici.

Quand j’y repense… Quel beau moment…

img_4775

La PPG finie, nous nous remettons en route pour un dernier tour dans le Centre et direction le pub.

Un petit run de 7/8km qui m’a bien fait comprendre que je suis fatiguée et que je dois me ménager. OK message reçu les gambettes !

Encore quelques mètres et nous arrivons au pub. La fin du parcours passe vite car je suis en pleine conversation sportive.

Une fois à l’intérieur, un quizz est organisé. Des petits goodies et une paire de baskets sont à gagner pour ceux qui donnent le plus rapidement les bonnes réponses.

Petit moment de récompense personnel (sans prétention of course) : j’ai gagné un headband parce que j’ai eu le meilleur chrono féminin des participantes au marathon de Paris présentes à la soirée.

J’avoue, ça fait un peu plaisir quand même ce joli chrono cherché loin !

Après le quizz, on rend les baskets et direction l’apero ! Des petits mets sont disposés un peu partout dans le bar. L’organisateur nous remet deux contremarques valables pour deux bières ou deux softs.

img_5258

Evidemment j’opte pour les bières ! C’est super bon niveau nourriture (tortillas, petits sandwichs crudités, saumon, jambon, pilons de poulets.

Bref plein de victuailles sympas.

Tout le monde discute et échange sur ses courses, ses prochains objectifs, ses équipements, ses envies et aspirations sportives du moment.

Je ne m’attarde pas trop car je suis fatiguée. Enfin je pars tout de même dans les dernières vers 22h30.

LE PRODUIT les baskets Sonic pro 2

img_4745

Ce que j’aime bien :

>baskets légères, agréables et idéales à porter sur un run de petite ou moyenne distance sur route. Perso je ne la mettrai pas pour des distances supérieures au semi car elles manquent d’amortis sur ce modèle-là.

> La couleur violette et des lacets orange qui tranchent bien mais pas trop pour l’été

>Elles maintiennent bien le pied, ne sont ni trop larges ni trop étroites. J’ai pu y mettre facilement mes semelles orthopédiques de sport

Ce que j’aime moins :

>la simplicité et la sobriété du design de la basket. Une petite touche de détail fantaisie ou déco supplémentaire aurait un peu plus égaillé la chaussure

 

Pour conclure, si vous cherchez un moment convivial pour partager un run encadrés par deux coachs, tester une paire de baskets plus ou moins amorties et trinquer autour d’un verre et d’un petit mets apéro qui va bien : inscris-toi vite à la prochaine session Aperun qui passe vers chez toi !


17834243_1216729115092104_3612632237250208092_o

Publicités