Dimanche 8 octobre dernier, je prenais le départ pour mon 3eme 20km de Paris. Cette course est très particulière pour moi car c’est ma TOUTE première course !

En effet, c’est LA course qui a un peu bouleversé mon quotidien. Je me suis surprise moi-même, qui me croyait incapable de courir plus de 10km… Et pourtant…

A l’arrivée, je m’imaginais tomber dans les pommes, vomir, avoir le tourni, des crampes partout… Rien du tout ! Je l’ai bouclé en 1h55 (en plus moins de 2h) et main dans la main avec mon homme.

Comme dans les films, sur les dernieres mètres, au moment où j’étais en train de décéder (oui oui mourir), il me prend la main et me dit « allez Emma on va le faire ensemble, tu y es presque! ».

Franchement, c’est un de mes plus beaux souvenirs. Je vous souhaite d’avoir la chance de vous faire accompagner par une personne chère à vos yeux sur des épreuves comme ça. C’est très fort comme moment.

20KMparis2014


AVANT LA COURSE

Pour en revenir à notre belle course des 20km, je suis allée retirer mon dossard sur le stand TomTom le vendredi en fin de journée. Cette année, j’ai trouvé que le village était mieux agencé et qu’il y avait plus de stands.

Toujours bien accueillie par Vincent et toute l’équipe TomTom et Epic. Me voilà prête et parée de mon dossard et du tee-shirt Team TomTom 2018 pour les courses à venir.

Je continue mon petit tour des stands avant de repartir.

Un petit check du parcours tout de même 😉

Le weekend est chargé pour moi car la samedi, veille de la course, je vais à Lyon pour la nouvelle aventure sportive qui m’attend en cette fin d’année : la Saintelyon relai avec Mizuno – #mizunorelaycup

IMG_4676

 

Préparation de ma tenue à 22h, à peine rentrée de Lyon. Je sens que la course va être compliquée au vu de ma fatigue de la semaine et de ce samedi.

IMG_4747

LA COURSE

J’arrive vers 8h30 sur le village partenaire. Comme chaque année, TomTom nous accueille dans un espace privé avec petit déjeuner, dépot des affaires et entrainement collectif avant la course.

C’est toujours sympa de retrouver les copains TomTom avant la course pour se mettre dans l’ambiance et se renconter nos différents défis passés et à venir 🙂


Un café avalé, direction l’échauffement avant de prendre le départ de la course.

Comme quoi je prends vraiment mes photos en temps réel ;-))

TeamTomTom20kmParis-DSCF8769-0125.jpg

22289947_10212994540271836_6644394220190014357_o
Je suis stressée par cette course. Depuis le 15 aout dernier, ma blessure, c’est ma toute première sortie longue de 20km soit environ 2h. J’ai peur d’avoir mal de nouveau, d’être épuisée, de ne pas assurer.
Je suis pleine d’appréhensions en me dirigeant vers le départ.

Avant le départ, je retrouve mes copains Compex pour une photo, un bisou et hop c’est parti !

IMG_4792

 

Nouveauté :

C’est la première fois que je décide de courir uniquement en Fréquence Cardiaque et non en allure. En effet, j’ai beaucoup de mal à réguler mon cardio en TRAIL. Je suis terriblement essoufflée parfois dans les montées et ça me coupe les jambes. Forte de mes entrainements marathons, je sais être régulière côté allure en revanche côté fréquence cardiaque c’est pas ça !

Un bon entrainement sur 20km pour réguler ma FC.

IMG_4767

 


Du 1 au 10km
:
je pars tranquillement et tente de garder le rythme. Je jette un coup d’oeil sur mon allure en plus de ma FC et me surprend. Mon corps se régule entre 5min et 5min20 du km ET souvent à mon allure marathon.
Une petite pluie nous accompagne mais se calmera peu de temps apres.

C’est etonnant. Ca me rassure car je retrouve petit à petit mon rythme.

22291274_10212994541631870_6052434199008951314_o

 

Du 10km au 15km :
je me fais pas mal doubler. Je commence à être dans le dur et sentir le +10km que je n’avais pas encore expérimenté depuis ma blessure. Je prends soin de m’arrêter à chaque ravito pour boire et manger des abricots secs.

Du 15km au 20km:
TRES LONG. Je suis dans le dur. Mes jambes sont complètement perdues. Honnêtement je ressens vraiment la coupure. Mon moral est au plus mal en sortant du bois de Boulogne, avant de prendre les quais. En effet, le fait de courir sur une partie du marathon de Paris où j’étais bien préparée et en forme me mine le moral. Je suis à la ramasse après avoir couru 15km alors comment vais je faire pour le marathon des Causses (38km – 1600m D+) et pour mon marathon sur route 2018 ??!!

TeamTomTom20kmParis-DSCF9116-0238

 

J’essaie de ne pas comparer et de ne pas y penser mais c’est plus fort que moi. Ca n’a rien à voir je le sais bien.

J’ai autant souffert que les 5derniers km de mon premier 20km de Paris. Long, dur, redondant sur ces quais que je ne connais par coeur car je m’y entraine.

Je ne lâche pas l’affaire, c’est pas le moment et je n’ai pas le choix.

Enfin j’aborde le dernier km! La voilà la fameuse ligne d’arrivée. A la base je m’étais fixée 2h de sortie mais j’ai fait qu’au cardio et suis allée un peu plus vite : 1h46 !

En franchissant la ligne d’arrivée, je dois accepter cette période de reprise, de récupération de mes « capacités ». Je dois apprendre à être courageuse mais surtout dépasser la peur de me refaire mal. Ca c’est compliqué car on ne maitrise jamais l’apparition/disparition des douleurs.

En récupérant ma médaille, je suis soulagée. C’est fini, j’ai franchi de nouveau un cap.

Direction le village partenaire pour me restaurer et débriefer de la course avec les copains. Avant de rejoindre la tente TomTom, je fais un stop « cryo ». Je me plonge les jambes dont une piscine d’eau gelée à 9degré pour soulager les jambes et la cheville.

C’est super froid mais ça fait du bien !


De retour à la tente, tout le monde est là. La tradition veut que l’on mange des crèpes et des glaces après la course. De mon côté c’est plutôt crèpes Nutella 😉
Petit débrief, détente et partage. Bref tout ce que j’aime et qui me motive en faisant des courses !

TeamTomTom20kmParis-DSCF9259-0281

TeamTomTom20kmParis-DSCF9222-0267

Yoann Stuck est là, son chrono sur les 20km de Paris m’a impressionné ! J’avais bien aimé et sympathisé avec lui sur la sortie des 25bosses à Fontainebleau.
C’était chouette de le revoir sur les 20km de Paris.

Comme l’an dernier, le matin il faisait gris pluvieux et vers midi un soleil magnifique.

Pour bien finir cette belle journée, rien de mieux qu’un déjeuner avec les copains pour fêter nos médailles !

IMG_4793.JPG

Ce que j’aime bien :

  • le parcours touristique agréable le long des quais, en passant devant les monuments
  • le départ et l’arrivée au pied de la Tour Eiffel
  • les ravitos de qualité et nombreux sur le parcours

Ce que j’aime moins:

  • le changement d’entrée du village partenaire/entreprise le dimanche matin et aucune indication pour l’indiquer.
  • beaucoup de monde dans les sas et sur les premiers km, difficile de courir et circuler

IMG_4794.JPG

 

 

 

 

 

Publicités